Les meilleurs conseils pour bien entretenir un poêle à granulés

Afin d’économiser sur vos factures d’énergie, le poêle à granulés s’avère être le chauffage d’appoint à préconiser pour votre habitation. Étant donné qu’il fonctionne avec le bois, une matière abordable, cet investissement est vraiment intéressant. En outre, le poêle à granulés se présente à la fois comme une solution pratique, performant et économique. Comme il vous apporte autant d’avantages, il convient de l’entretenir correctement, afin de conserver ses performances sur le long terme. Un entretien qui requiert l’intervention d’un professionnel certifié qui se fera chaque année. En plus de cet entretien annuel, vous pouvez également réaliser un nettoyage régulier afin de limiter au maximum son usure.

Pourquoi entretenir son poêle à granulés ?

La poêle à granulés s’invite dans le séjour comme dans la chambre à coucher pour apporter un peu de chaleur dans votre foyer à la saison froide. Également appelée poêle à pellets, l’allumage, l’extinction et l’acheminement du combustible sont automatisés. Avec une poêle à granulés design en votre possession, autant l’entretenir comme il se doit pour qu’elle puisse conserver sa belle allure. En plus de cela, un mauvais entretien peut impacter sur le rendement, dû à l’encrassement de l’échangeur de chaleur. Avec le noircissement de la vitre, on peut avoir à faire à une mauvaise combustion. Une négligence de l’entretien régulier peut également entrainer l’accumulation de cendres, pouvant engendre l’obstruction du creuset. Pour toutes ces raisons, il ne faut pas négliger les étapes d’entretien de cet appareil de chauffage.

Les différents modes d’entretien d’une poêle à granulés

Il existe plusieurs façons d’entretenir une poêle à granulés, dont certaines sont à confier à un professionnel. La fréquence de nettoyage varie en fonction de l’opération à effectuer. D’ailleurs, cet aspect varie d’un appareil à un autre, c’est pourquoi, il est conseillé de consulter la notice avant de procéder à ces opérations.

L’entretien régulier

  • Tous les jours

Il s’agit d’un nettoyage journalier qui consiste à enlever l’accumulation de cendres stockés dans le creuset, car la présence d’une importante quantité est susceptible de boucher les orifices qui amènent l’air de la combustion. Ce problème est souvent à l’origine d’un allumage raté. Pour enlever les cendres, munissez-vous d’un aspirateur avec une tête adaptée, pourvue d’un filtre HEPA au risque d’endommager votre aspirateur habituel. Pour éviter les risques d’incendie, attendez que les cendres soient froides.

  • Tous les 2 à 3 jours

Cet entretien concerne le nettoyage à froid des vitres pour éviter d’éventuelles fissures. Pour cela, utilisez un produit d’entretien spécifique, de préférence, à vaporiser sur un chiffon que vous allez passer sur la surface. Selon le degré de saleté, un simple chiffon humide peut suffire pour venir à bout des résidus qui s’y logent.

L’entretien hebdomadaire

Les parois du foyer ont tendance à retenir des résidus de combustion qu’il faudra déloger avec un aspirateur muni d’une brosse à poils. Comme alternative, vous pouvez utiliser un pinceau et aspirer les cendres par la suite. Une procédure à renouveler toutes les semaines ou les 2 semaines. Il en va de même pour le nettoyage de l’écran et des parements métalliques extérieurs qui constituent l’appareil.

L’entretien intermédiaire

La poêle à granulés comporte un collecteur de fumées positionnée sur la base du dispositif. Pour éviter que le conduit de fumée ne soit bouché, pensez à évacuer les cendres accumulés dans le collecteur.

L’entretien annuel

Au bout de 2000 heures de fonctionnement, il semble normal de faire appel à un professionnel pour vérifier l’état de votre poêle à granulés. Une opération qui nécessite l’intervention logicielle, à réaliser en même temps que le ramonage. Le professionnel va alors nettoyer de fond en comble chaque recoin de l’appareil. Quant au ramonage du conduit de fumée, le conduit du raccordement et de la chaudière seront nettoyés une à deux fois par an.