Coût réel du kWh utile (prix d’achat, frais fixes, entretien) par type de chauffage

coût réel du kwh utile par type de chauffageIl n'est pas facile d'avoir une vue claire et comparative du coût réel de l'énergie. Pour y arriver, il faut approcher au plus près le prix de revient du kWh dit « utile », soit celui effectivement fourni aux pièces de votre logement. Petits conseils pour calculer le vrai prix du kWh utile…

Les études des experts calculent les dépenses annuelles en prenant en compte la notion de Rendement ou COP global, le prix d'achat du kWh, les frais fixes (abonnement, frais de stockage), les frais d'entretien. Le kWh utile est le résultat de la division des dépenses annuelles et des besoins en énergie de votre habitation.

Un exemple de calcul

Prenons par exemple une maison de 120 m² bien isolée dont le besoin en énergie est de 8 500 kWh/an. Un calcul expert vous montrera que le prix de revient du kWh utile varie considérablement selon l'énergie utilisée : dans le peloton de tête à coûts élevés se trouvent tous les systèmes à énergie électrique : convecteurs simple ou double tarif, panneaux radiants et planchers chauffants électriques. Deux fois moins chères, les chaudières à gaz à condensation, les pompes à chaleur eau/eau, les chaudières au bois à bûches.

Prix du kWh utile par type de chauffage

Prix du kWh utile par type de chauffage

Ces comparaisons n'ont de sens qu'à la condition d'établir les fonctions de chaque système :

Une PAC Air/Air ou Air/Eau n'assure le chauffage à ce prix que pour des températures extérieures > à 5°C. En-dessous, il faut recourir au direct.

Un Insert bois n'assure le chauffage que de façon centralisée.