Propriétaires, quelles assurances pour garantir le paiement de vos loyers ?

En France, on compte environ 160 000 décisions d’expulsion chaque année, un chiffre qui a malheureusement augmenté de 75 % en une vingtaine d’années. Si les difficultés de certains locataires doivent être prises en considération, cela ne doit pas se faire aux dépens des propriétaires bailleurs. En effet, nombre de ces derniers ont choisi d’investir dans l’immobilier locatif afin de constituer un capital pour la retraite ou même un patrimoine pour leurs descendants. Afin de se préserver contre les loyers impayés, ils peuvent compter sur diverses solutions d’assurance.

Comment fonctionne une assurance loyers impayés ?

Propriétaires bailleurs, bonne nouvelle, contrairement à ce que son nom indique, il existe des assurances pour garantir le paiement de vos loyers, mais pas seulement. En effet, cette solution vous indemnise :

  • Lorsque le locataire ne s’acquitte plus de ses loyers, avec prise en charge des procédures de recouvrement ;
  • Lorsque le bien loué a été soumis à des dégradations (uniquement dans certains contrats) ;
  • Lorsque le propriétaire est en litige (autre que pour loyers impayés) contre le locataire et qu’il nécessite une assistance juridique.

Zoom sur les garanties optionnelles de l’assurance loyers impayés

Les garanties annexes proposées dans les assurances loyers impayés sont bien plus utiles qu’on pourrait le penser à première vue.

La garantie assistance juridique pour le propriétaire bailleur : elle couvre ce dernier lorsqu’un litige autre que financier survient avec le locataire.

La garantie en cas de dégradations immobilières : à l’exclusion des dégradations par manque d’entretien ainsi que l’usure normale, cette garantie couvre le propriétaire bailleur lorsque son bien a subi des dégradations au sens propre. Afin que la vétusté des lieux ne devienne pas un argument de poids, cette option nécessite des états des lieux d’entrée et de sortie très détaillés.

Contrat d’assurance loyers impayés individuel ou par agence immobilière ?

Les propriétaires bailleurs ont la possibilité de souscrire une assurance loyers impayés individuellement ou alors passer par une agence immobilière.

Dans le premier cas, les tarifs sont généralement plus élevés qu’en agence, avoisinant les 2,5 %, si on ajoute à cela les frais fixes de gestion du contrat. Dans le cadre de cette formule, afin de légitimer les demandes d’indemnisation lorsqu’elles surviennent, il faut lire très attentivement les termes du contrat notamment en ce qui concerne :

  • La constitution du dossier de prise en charge ;
  • La rédaction du bail locatif ;
  • Le suivi des impayés et des sinistres.

Dans le deuxième cas, à savoir l’assurance par agence immobilière, l’effet de volume joue en la faveur des propriétaires bailleurs, qui paient moins cher leur couverture contre les loyers impayés. Ici, l’agence gère les contrats de location, sélectionne les locataires, suit de près les relances, s’occupe des déclarations et de la gestion des sinistres, etc.

Combien coûte une assurance loyers impayés ?

Comme pour tout achat de service, l’objectif est de trouver une assurance loyers impayés équilibrée, c’est-à-dire à prix raisonnable et capable de couvrir l’assuré lorsqu’il en a besoin. Ici, il faut résoudre l’équation taux, qualité / niveau de gestion et garanties.

L’assurance loyers impayés n’est pas un luxe, mais une nécessité lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier locatif ou mettre son appartement ou sa maison en location. Plus qu’un produit, il s’agit d’un véritable outil dont disposent les propriétaires bailleurs à la recherche d’un moyen simple et efficace d’être dédommagé lorsque les locataires ne respectent pas les conditions de leur contrat de location.

En choisissant soigneusement votre prestataire, qu’il s’agisse d’un fournisseur spécialisé ou d’une agence immobilière, prenez en considération vos besoins, mais aussi, et surtout les conditions proposées pour une couverture à votre avantage !