Canalisation bouchée : comment fonctionne l’assurance habitation ?

Les canalisations bouchées sont des problèmes fréquents qui touchent la plupart des habitations. L’évacuation fluide des eaux est mise en péril par une accumulation de détritus, de déchets, de plaques de tartre, de la graisse ou autres types de saletés qui encombrent les canalisations. Pour remédier à ce désagrément, il est nécessaire de faire appel aux services d’un professionnel. Toutefois, les prestations de ce dernier peuvent être faramineuses, selon le type de problème et la technique employée. D’où la nécessité de souscrire une assurance multirisques habitation afin de bénéficier d’un remboursement. Pour en savoir davantage, voici le mode de fonctionnement d’une assurance habitation.

Pourquoi assurer ses canalisations ?

Généralement, l’assurance habitation ne couvre que les fuites ou le bouchon qui se trouvent dans votre logement. Si votre assureur ne prend pas en charge des dommages extérieurs, cela implique que vous êtes responsable de la réparation selon la position de la fuite. Si la fuite ou le bouchon est localisée entre le compteur d’eau et votre maison, alors, vous êtes tenu pour responsable. C’est là qu’intervient l’option assurance canalisation, afin de vous éviter de payer les travaux de réparation et les frais de surconsommation liés à la fuite. En souscrivant une assurance canalisation, vous avez accès à une opération de débouchage de canalisations à Bruxelles, la réparation d’une canalisation endommagée, les dégâts des eaux causés par une fuite ainsi que la surconsommation liée à cette fuite. Dans le cas où le problème a été identifié entre le compteur et le raccordement au réseau public, vous serez exempt de toute responsabilité, et c’est au réseau public de régler la note des travaux de réparation.

Que faire lors du sinistre ?

Dès l’instant où vous remarquez le bouchon ou la fuite, vous devez couper l’arrivée d’eau au niveau du compteur. Ensuite, vous devez prévenir votre compagnie d’assurance afin de lui faire part de votre problème. Il vous invitera à lui envoyer une déclaration du sinistre sous un délai de 5 jours à partir de la date de constatation du dégât. Vous devez également conserver des justificatifs et prendre des photos afin de prouver l’étendue des dégâts sur les meubles ou autres éléments de votre maison. Vous ajouterez ces photos avec la facture correspondante aux éléments abîmés dans votre dossier de déclaration de sinistre. Grâce à ces éléments constitutifs de votre dossier, vous pouvez bénéficier d’un remboursement par votre assurance.

L’indemnisation de l’assurance habitation

Il est important de déclarer le sinistre à votre assureur dans un délai de 5 jours. Le moindre retard aura pour effet une diminution, voire une annulation de l’indemnisation. Ce dernier cas est valable si l’assureur prouve que le retard lui a causé des préjudices financiers. Un constat amiable doit être établi afin d’effectuer une première estimation des dommages. Il est à noter que ce constat doit être fait, même sans la présence d’une tierce victime. Suite à votre démarche, la compagnie d’assurance enverra un expert pour vérifier l’étendue des dégâts et estimer leur valeur de manière objective. L’indemnisation des dommages par l’assureur dépendra essentiellement de votre contrat. Elle peut être effectuée en valeur d’usage ou en valeur à neuf.