De plus en plus de Français touchés par la précarité énergétique

Le nombre de ménages qui ne peut plus payer ses factures d’électricité et de gaz a augmenté et représente  plus de 15 % des saisines reçues. La dette par foyer s’élève en moyenne à 1900 €. « L’énergie est une préoccupation très forte, souligne Daniel Zielinski, délégué général de l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action sociale (UNCCAS). En cause, la crise économique à laquelle s’ajoute la hausse du prix de l’énergie : + 25 % pour les tarifs réglementés du gaz en deux ans, et + 8 % pour ceux de l’électricité.

« La difficulté à payer ses factures d'électricité ou de gaz, a poussé de plus en plus de ménages modestes à demander une médiation », explique le Médiateur. Rappelons que cette institution est une autorité administrative indépendante créée par la loi du 7 décembre 2006 relative à l’ouverture à la concurrence des marchés du gaz et de l’électricité.

Le rôle du médiateur national de l’énergie ? Proposer des solutions aux litiges « nés de l’exécution des contrats de fourniture » entre les opérateurs du marché de l’énergie et leurs clients, particuliers et petits professionnels. Il informe aussi les consommateurs sur leurs droits. Concrètement, l’institution accompagne les consommateurs en précarité énergétique en intervenant auprès des fournisseurs pour obtenir des délais de paiement et/ou le rétablissement de l’énergie.

L’automatisation des tarifs sociaux mise en place depuis peu devrait, espérons-le, réduire le nombre de ménages en difficultés. Cette mesure devrait alléger la facture énergétique de plusieurs millions de foyers.

 


En savoir plus


www.energie-info.fr
Numéro vert : 0800 112 212


20/03/12